Prometheus m’avait laissé un sentiment d’inachevé. Et pas seulement parce que ce n’était que le premier chapitre du préquel d’Alien : malgré une esthétique au top niveau et quelques moments intenses, le scénario, l’action et les personnages avaient un arrière-goût de superficialité. Du coup, j’essaie de ne pas trop en attendre d’Alien Covenant, le “Prometheus 2” (si vous voulez). Et pourtant… Les trailers ou prologues distillés jusqu’à présent annoncent des séquences épiques et une esthétique magistrale. J’espère secrètement que Ridley Scott va renouer avec les origines de la saga.

Où se situe l’histoire de Prometheus 2 ?

Le film est une suite quasi-directe de Prometheus, qui – souvenez-vous – nous embarquait avec une expédition terrienne aux confins de la galaxie, en quête des origines de l’Humanité. Dans ce “Prometheus 2”, on retrouve l’équipage de la colonie Covenant, parti explorer une planète éloignée de la galaxie. Les voyageurs découvrent ce qu’ils pensent être un paradis inexploré, mais est en fait un monde sombre et dangereux. Face à une menace qui va au-delà de leur imagination, ils vont tout faire pour s’évader de l’enfer planétaire sur lequel ils ont fait escale.

vaisseau-alien-covenant

planete-alien-covenant

Les bandes-annonces et prologues d’Alien Covenant

Les producteurs ont bien joué la carte du teasing avec un enchaînement de trailers et de “court-métrages” en guise de prologues. “The Crossing”, par exemple, révèle ce qui est arrivé aux membres d’équipage, la Dr Elizabeth Shaw et le cyborg David après les événements du film Prometheus. À bord d’un vaisseau abandonné, le Dr Shaw répare David alors qu’ils poursuivent leur recherche des créateurs de l’Humanité.

Vient ensuite le prologue “Pacte”, qui introduit l’équipage de la mission Covenant et leur cyborg Walter alors qu’ils se rassemblent pour un dernier repas avant d’entrer en sommeil cryogénique. La scène se situe à bord de l’Alliance, un navire de colonisation en vol vers une planète éloignée, sur laquelle les héros espèrent construire une nouvelle civilisation humaine.

Et enfin la bande-annonce officielle en VOSTFR :

Comme le remarque The Verge, on se rapproche effectivement des origines d’Alien en termes d’ambiance et d’action – bien que pour le journaliste ce ne soit pas forcément une bonne nouvelle, Prometheus ayant ouvert une voie nouvelle pour la saga :

Certains éléments d’atmosphère dirigent ce film plus vers Alien que vers Prometheus. Le style du vaisseau est plus conforme au look&feel industriel du Nostromo, l’équipage est plus terre-à-terre, et la mission est simple : s’installer sur une nouvelle planète et la repeupler. Mais comme nous l’avons vu dans les bandes-annonces, cela n’arrivera probablement pas.

Est-ce un mal ? Au contraire. Tout fan d’Aliens devrait y retrouver une joie régressive… Révélation le 10 mai 2017 dans les salles.

Crédit image : Collider.com

✉ Newsletter

Fan de Science-Fiction et d'Anticipation ? Abonnez-vous par e-mail et vous recevrez chaque nouvel article, une fois par semaine. No Spam Inside.

Posted by HAH

Passionné par l'Anticipation et la SF depuis la lecture de Fahrenheit 451, j'ai orienté mes études littéraires dans ce domaine avec la réalisation d'un mémoire sur les villes dystopiques. Ma bibliothèque se compose des grands classiques (Asimov, Philip K. Dick, H.G. Wells, Clarke...) et des nouveaux auteurs SF - Priest, Wilson, Howey... Ma nouvelle préférée : La Dernière Question, d'Isaac Asimov. Evidemment, je regarde un peu trop les films et séries d'Anticipation.

Laisser un commentaire :