[Biographie] Qui est Aldous Huxley ?

Aldous Huxley est un écrivain et essayiste britannique, né en 1894 à Godalming, Royaume Uni. Il est issu d’une famille d’intellectuels : son grand-père surnommé le Bouledogue de Darwin est un fameux naturaliste du 19ème siècle, son père est herboriste et écrivain, et sa mère ayant poursuivi de hautes études littéraires est directrice de l’école primaire Hillside.

Les débuts et la carrière d’Aldous Huxley

Biographie d'Aldous HuxleyEnfant intelligent et curieux, Aldous passait le clair de son temps dans le laboratoire botanique de son père. Il intègre ensuite l’école primaire Hillside avant d’entrer en internat à 9 ans. Jugé plus tard inapte à la guerre à cause d’une maladie grave de l’œil, il poursuivra des études littéraires au Balliol College, constitutif de l’Université d’Oxford.

Son père ne pouvant plus l’entretenir financièrement, il doit travailler pour payer ses frais. Huxley décroche un poste de professeur de français au prestigieux collège d’Eton, où étudie le futur George Orwell. Mais jugé incompétent, il perd son poste. Il décide alors d’exploiter ses compétences littéraires après quelques temps passé dans l’administration du ministère de l’air.

Il écrit son premier roman à 17 ans, mais c’est 3 ans plus tard qu’il se professionnalise dans l’écrit. Il se lance d’abord dans la poésie, publie des articles dans des revues littéraires, devient journaliste puis critique musical et finalement critique de voyage. Ses écrits analysent avec pessimisme et une pointe d’ironie la société moderne avec ses progrès scientifiques et ses normes sociales. On lui connaît notamment Le Meilleur des Mondes, roman publié en 1932, dans lequel les hommes sont conçus en laboratoire sans reproduction sexuée.

Aldous Huxley : une vie privée bouleversée

Les tragédies familiales et personnelles ont jalonné la vie d’Aldous Huxley dès l’enfance. En 1908, le même mois, il perd les deux femmes de sa vie: sa mère Julia est morte des suites d’une grave maladie et sa sœur Roberta d’un accident de voiture. En 1914 son frère Julian, brillant biologiste sur l’évolution, se suicide. Sa première épouse Maria décède d’un cancer de sein en 1955. Son long combat contre le keratitis punctata en 1911 le rend quasiment aveugle pendant trois ans et l’oblige à rester dans l’inactivité (de cette expérience naîtra son roman l’Art de voir en 1942).

L’écrivain s’est toujours remis de chaque tragédie plus fort que jamais, mais son cancer de la gorge a finalement eu raison de lui. Il est mort le 22 novembre 1963, le même jour que le président américain John Kennedy.

banner mag